Domotique et réduction de la consommation énergétique

Domotique : Modélisation du comportement des occupants et de la compréhension de la consommation énergétique 

L'importance des bâtiments dans le contexte environnemental actuel explique pourquoi il y a actuellement une forte pression partout dans le monde pour réduire, améliorer et gérer la consommation énergétique des immeubles. Les recherches actuelles sur l'efficacité énergétique dans les bâtiments se concentrent souvent sur l'amélioration des performances des systèmes de construction tels que des équipements électromécaniques pour le chauffage, la ventilation et la climatisation (HVAC). Avec les progrès technologiques, l'efficacité des systèmes du bâtiment a considérablement augmenté au cours des dernières décennies. Cependant, il a maintenant tendance à plafonner et, par conséquent, différentes parties prenantes influentes telles que l'ASHRAE et l'IEA prétendent que la future réduction de la consommation énergétique des bâtiments devra venir d'ailleurs. Cette situation s'explique principalement par le comportement de l'occupant et par son interaction avec les différents systèmes de construction. Des exemples d'actions influençant la consommation d'énergie peuvent être l’ouverture des fenêtres, le choix des consignes de température, l’utilisation des stores, l’éclairage, l’utilisation de l’eau chaude, etc. La vision de l'équipe impliquée dans la présente proposition est qu'une meilleure compréhension et considération des comportements des occupants est un élément clé pour réduire la consommation d'énergie des  immeubles dans un avenir proche.

  • Une main tient un téléphone intelligent contrôlant plusieurs réglages de la maison

Thématique(s) du laboratoire associé(s) à ce projet

Collaboration humain-technologiesTransformation numérique et travail humain

Retombées

  • Mettre en évidence les facteurs cognitifs qui sous-tendent les comportements des occupants
  • Évaluer le potentiel d'économie d'énergie qui pourrait être lié au comportement des occupants
  • Détenir une meilleure compréhension des facteurs cognitifs permettant aux occupants d’exploiter et d’utiliser les systèmes du bâtiment

Chercheur(s)

  • Louis Gosselin

Partenaire(s)

FRQ-NT