Entrainement virtuel chez les premiers répondants

Virtual reality training of non-technical skills : The case of interoperability for first responders

Les situations de crise sont complexes, dynamiques et imprévisibles, ce qui impose de grandes exigences au système de traitement de l'information chez l’humain et qui rend les intervenants vulnérables à l'erreur. La formation des premiers répondants (police, pompier, ambulancier) est nécessaire pour s'assurer que le personnel est prêt à faire face à de telles situations et qu'il possède les compétences non techniques essentielles à l'efficacité des interventions d'urgence. Les simulations de réalité virtuelle fournissent une plateforme rentable pour la formation du personnel en utilisant des scénarios simulés en temps réel et qui sont réalistes en termes d'événements et d'états émotionnels. Le projet de recherche vise à développer et à valider un système immersif innovant et complet de formation en réalité virtuelle pour évaluer l'acquisition d'habiletés cognitives nécessaires en gestion de crise et en réponse d'urgence. Des marqueurs comportementaux seront identifiés puis des mesures cognitives et de travail en équipe seront définies pour évaluer l'acquisition des compétences non techniques en gestion de crise. Des marqueurs physiologiques et oculométriques seront par la suite identifiés comme indicateurs des états fonctionnels (cognitifs et affectifs) de l'apprenant lors de la gestion de crise. Une fois ces marqueurs établis, des métriques seront définies et leurs algorithmes seront intégrés au sein de la plateforme de formation.

  • Deux premiers répondants utilisent le casque de réalité virtuelle OVA

Thématique(s) du laboratoire associé(s) à ce projet

Formation interactive et entraînement cognitifTransformation numérique et travail humain

Retombées

  • Augmenter la motivation, l’engagement et le potentiel d’apprentissage à l’aide d’environnements de formation réalistes, immersifs et liés à l'état fonctionnel du premier répondant
  • Détenir une meilleure compréhension des performances humaines et des processus cognitifs impliqués dans la prise de décision individuelle et collaborative en situation de crise
  • Réduire les inconvénients logistiques et les risques associés aux exercices d'entraînement sur le terrain

Chercheur(s)

  • François Vachon , Université Laval

Partenaire(s)