Le mouvement oculaire des gardiens de but

Analyse du mouvement oculaire des gardiens de buts au soccer 

Les gardiens de but peinent à arrêter les tirs en situation de pénalité (p. ex. Dohmen, 2008 ; Haigh, 2018). Cette difficulté s’explique parce que la vélocité est très élevée de sorte que les gardiens de but doivent entreprendre leur plongeon avant même que le ballon ne quitte le sol s’ils espèrent arrêter un tir dirigé dans l’un des coins du but.

Ce projet vise ainsi à identifier les indices qui aident les gardiens de but à bien anticiper la trajectoire des tirs. L'étude est réalisée en ligne auprès des meilleurs athlètes de la province. 

  • Joueur de soccer bottant un ballon vers un but où un gardien se trouve
  • Gardienne de but ayant possession du ballon

Thématique(s) du laboratoire associé(s) à ce projet

Modélisation de l’état cognitif

Retombées

  • Détenir une meilleure compréhension des processus cognitifs sous-jacents à l’anticipation en situation de penalty
  • Évaluer la contribution des indices biomécaniques et contextuels dans leur aide à l’anticipation


 

Chercheur(s)

  • François Vachon , Université Laval

Partenaire(s)